Pages

7 juin 2010

Alico France s'offre Hyperassur et fait disparaître un comparateur indépendant

Pour comparer, il faut être indépendant. Avec sa prise de participation majoritaire dans la capital d'Hyperassur, Alico France vient d'imiter le groupe Covea (MAAF, MMA et GMF) avec Assurland et prive ainsi le marché d'un acteur indépendant de la comparaison d'assurances en ligne. Dommage pour le consommateur mais, bravo à la filiale française de l'assureur américain (ex AIG) qui mise très justement sur l'assurance online pour sa croissance sur le marché français.
Avec 700 000 visiteurs uniques par mois et 30 000 prospects qualifiés, Tanguy Thévenet, le directeur général d'Hyperassur a su combiner une démarche éthique et une réussite commerciale. Hyperassur est une véritable "success story" du métier. La charte de cet excellent comparateur était ancrée autour de leur argument principal d'indépendance, positionnement de la marque dans la nébuleuse des comparateurs d'assurance. Même si Assurland a annoncé son entrée en bourse pour le début 2011 afin de diluer le capital et garantir son indépendance, la pluralité et l'équilibre d'un marché des comparateurs d'assurance en plein essor est une nouvelle fois mis à mal. Le secteur est stratégique avec un trafic sur les sites d'assurance qui a de nouveau augmenté de 23 % entre 2008 et 2009, selon le bilan annuel de l'Observatoire de l'e-Assurance (piloté par le site Assurland). 12,5 millions d'internautes visitent chaque mois les sites d'assurances et le nombre de devis a progressé de 15 %, à 14,8 millions. Même si la souscription en ligne reste encore marginale, avec à peine 100 000 contrats vendus, un million de contrats ont été souscrits à la suite d'un devis réalisé sur Internet (source L'argus de l'assurance). De quoi conforter Alico France sur le bien fondé de leur stratégie.
Rejoignez la discusion sur Viadeo au sujet des comparateurs d'assurances sur internet !