Pages

8 avr. 2009

J’en ai rêvé, Axa l’a fait !



AXA nous fait participer à la création de sa nouvelle complémentaire santé. Sur le site, http://www.masanteavecaxa.fr l'équipe santé d'AXA nous propose de participer à une opération de co-création et contribuer ainsi à la mise en œuvre de sa prochaine complémentaire santé. Voici les raisons de notre engouement :

L'initiative d'AXA suit le principe de Theodore Levitt économiste et professeur à la Harvard Business School : « Votre produit ou offre de service devrait être axée sur ce que veut la clientèle, pas sur ce que vous pensez qu'ils veulent ». Bien sûr, il y a des limites à ce principe ; certains prennent pour exemple Sony est son Walkman qui n'aurait jamais vu le jour s'il avait suivi ce principe. D'autres y voient un frein aux innovations comme pour la refonte de la page d'accueil de Facebook où un sondage allait jusqu'à évoquer 94% d'utilisateurs insatisfaits, prenant conscience du conservatisme naturel de ses membres, Facebook veut remettre un peu de l'ancienne interface dans la nouvelle.

Mais ici, je ne vois aucune objection à cette initiative 2.0 du leader français des assurances. Bien au contraire. Depuis le temps que nous plaidons auprès des marques pour la mise en place de solutions participatives. Dans un contexte d'ultra-concurrence, ce type de démarche permet d'avoir un appui pour créer un buzz en amont, de forger une communauté impliquée par le projet qui peuvent être ambassadeurs du produit. La démarche légitime aussi les choix marketing et est un atout par apport aux concurrents. Elle inspire aussi plus facilement la confiance et la sympathie du prospect, sentiment essentiel "avant achat". Bref, le principale avantage est celui d'intégrer le fameux consom'acteur au centre du processus marketing.
Mais l'avenir pourrait me faire mentir. En effet, une fois le site en place, toute la réussite du projet tient dans sa communication et sa capacité à susciter intérêt et adhésion. Cette appropriation par les internautes n'est pas chose facile dans le brouhaha d'internet. Toucher les consommateurs les plus influents sur les médias sociaux et gagner un avantage concurrentiel en inspirant une véritable interaction avec le public cible est là toute la plus value des agences interactives.
Nous souhaitons à Axa et à toute l'équipe du projet (Sandra, Xavier-Manuel, Stéphanie, Frédéric, Alexandre, Isabelle et Sylvain) une très belle réussite. Ils peuvent compter sur nous pour les aider en cela, nous suivrons l'évolution du projet et nous en ferons modestement l'écho.