Pages

20 déc. 2009

Les testimoniaux et le bijou de Banque Populaire Prévoyance


Sûrement influencées par les médias sociaux, les actions de communication online ont tendance à s'appuyer de plus en plus souvent sur du testimonial. Le principe du testimonial consiste à utiliser des témoignages de clients satisfaits réels ou imaginaires, voici un vrai bijou et un contre-exemple.


Le bijou, on le doit aux Assurances Banque Populaire Prévoyance. Pour lancer leur contrat Autonomis, en partenariat avec France Domicile et UNA (Union Nationale de l'Aide), les Assurances Banque Populaire Prévoyance ont créé un site thématique dédié aux personnes fragilisées par la perte d'autonomie. Aidautonomie.fr foisonne d'informations et de conseils liés à cette problématique ainsi qu'une palette de services qui va des aides à domicile à la livraison de courses. Bref, un site utile, qui permet de ne pas rendre l'omniprésence du contrat Autonomis rédhibitoire. Une vraie leçon de communication qui s'accompagne de surprenants testimoniaux. Les acteurs sont impressionnants et donnent un ton réellement émouvant au témoignage. Une grande réussite dans la direction d’acteur, même si on peut penser que cela flirte avec le mauvais goût tellement la sphère du privé est mise en scène. D'une efficacité redoutable, cette communication est l'exemple type d'une démarche qui va au bout des principes de proximité et de communauté.
Voir le site aidautonomie.fr.

Le contre-exemple est la campagne d'emailing de Boursorama Banque. La filiale du Groupe Société Générale a reçu la palme 2009 de la banque la moins chère de France selon les magazines Le Revenu, La tribune et Capital. Fort de ce titre, Boursorama Banque a fait une campagne d'emailing s'appuyant sur un jeu en ligne basic. Le principe est de rencontrer Anne, Jean-pierre et les autres qui peuvent nous faire gagner 5000 euros. Tout y est, la grosse carotte, le quizz pour les nuls et le testimonial qui n'apporte rien et donne une impression de factice à l'ensemble de la com. Bref, quand les créatifs n'ont pas d'idées, le testimonial n'est pas une solution de remplacement. Sauf humour, l'art du testimonial passe par l'authenticité. Mieux vaut faire comme Groupama qui avait utilisé exactement le même principe de jeu mais les clients étaient symbolisés par des pensements, sympa et plutôt inventif.